Mon enfant est le souffre-douleur


Les autres enfants se moquent de lui. Timide, mal dans sa peau, différent, il est devenu le souffre-douleur, la tête de turc de ses camarades de classe.

 

Pas un jour se passe sans une raillerie, des moqueries.

 

Votre enfant est malheureux. Cette situation est à prendre au sérieux.

 

S'agit-il d'un simple problème passager ou d'une situation qui s'est installée dans la durée, de harcèlement?

 

Si votre enfant en parle, tant mieux, ce sera moins difficile à régler. Si vous soupçonnez les faits mais que enfant reste silencieux, ce sera plus délicat.


Changements de comportement? Excuses pour ne pas aller à l'école? Lui qui était si joyeux est devenu triste, éteint. Elle ne parle plus, ne raconte plus rien de l'école...


Il n'est pas toujours facile de détecter ce qui se passe réellement. Si nécessaire, faites vous aider.

 

Conseils lecture