La parentalité positive en pratique

Que faire?

LE PLUS IMPORTANT EST DE

  • renforcer l'attachement sécurisant et de nouer une relation d'amour et de confiance. Comment ?

- en faisant un maximum de câlins
- en partageant du temps seul à seul
- en respectant ses sentiments
- en tenant parole (si vous faites une promesse, tenez-la)
- en n'hésitant pas à faire des excuses si vous commettez une erreur : personne n'est parfait
- en jouant avec lui. Mieux vaut dix minutes de temps partagé de qualité que deux heures à ses côtés à lire son journal. 

  • Connaître les étapes du développement de l'enfant. Les attentes sont-elles en adéquation avec les capacités de l'enfant? Une meilleure connaissance du développement normal de l'enfant aide à fixer des objectifs réalistes.
  • se rappeler les objectifs de discipline  que vous vous êtes fixés lorsqu'il s'agit de régler un problème de comportement.
  • Faire attention aux mots qui peuvent blesser autant que les coups.
  • Créer une maison adaptée aux enfants
  • faire preuve de constance
  • souligner les bons comportements
  • décrire le comportement et non l'enfant
  • Appliquer conséquences logiques (ramasser les jouets jetés par terre quand il sera calmé) et non des punitions (lui donner fessée ou le priver de dessert)
  • offrir des choix adaptés aux capacités de l'enfant, limités à ce que vous considérez comme acceptable

La discipline positive prend du temps et nécessite des efforts. N'essayez pas de tout changer en une fois. Petit pas par petit pas. Commencer par un seul changement. Cela peut être par exemple: "je ne dirai plus à mon enfant que c'est un imbécile, qu'il est nul quand il fait des bêtises. Je lui dirai plutôt ce qu'il a fait de mal et comment mieux agir la prochaine fois".

 

Il faudra du temps avant de maîtriser cette nouvelle technique mais au fur et à mesure, cela deviendra de plus en plus facile.


Comment faire?