La violence éducative laisse des traces

On en parle beaucoup, peu se croient concernés... Hélas, combien d'enfants sont tous les jours touchés par la violence éducative ordinaire.

Qu'est-ce que la violence éducative ordinaire ?

La VEO ne consiste pas uniquement à porter des coups. Elle est faite de cris, de menaces, de chantage, de punitions, d'amour conditionnel...

 

Loin de moi l'idée de culpabiliser les parents mais de leur ouvrir les yeux. Les enfants sont fragiles; ce ne sont pas, comme certains le pensent, des êtres tyranniques. Leur cerveau est immature et ils sont incapables de gérer le stress provoqué par la peur ressentie lorsqu'ils subissent cris, coups, menaces, chantages, etc.

 

A long terme, ce stress chronique aura des conséquences très néfastes sur certaines structures neuronales. La neurogenèse est touchée. 

 

L'enfant deviendra un adulte incapable de réguler ses émotions, un adulte anxieux, dépressif, voire agressif.

 

Que faire alors ?

La parentalité positive

La parentalité positive et bienveillante est une approche faite d'écoute, de bienveillance, de fermeté et de respect mutuel.

 

Comment peut-on être ferme et bienveillant? C'est ce que nous verrons dans un prochain article.


C'est tout bon pour le cerveau

Les découvertes scientifiques récentes sur le développement et le fonctionnement du cerveau de l'enfant démontrent qu'une relation empathique est décisive pour permettre au cerveau des enfants et des adolescents d'évoluer au mieux, en déployant pleinement ses capacités intellectuelles et affectives...

Votre avis m'intéresse

Et vous, comment vous obtenez-vous la coopération de votre enfant? N'hésitez pas à me donner votre avis et à me faire part de vos pratiques bienveillantes.

Vous avez aimé cet article ?

Partagez le sur Facebook ou sur Twitter ou laissez-moi un commentaire

Ne ratez pas nos prochains articles, suivez-nous sur:

Laissez-moi un commentaire